Ma première navigation en solo – Mai 2016

Ce qui était prévu.

Le jeudi 5 mai est férié, en posant le vendredi 6 en congés je me retrouve avec suffisamment de temps pour faire un passage sur D’Jack.

Ça tombe bien, Il me reste des bricoles à faire, notamment finir de poncer le gel coat, pour effacer les stigmates de la dernière sortie. Quand on n’est pas bon en manœuvre, faut devenir bon en gel coat! Avec un peu de temps, je voudrais aussi reprendre les tuyaux d’eau chaude. La réparation a été faite dans l’urgence, il faut maintenant remettre en état. Il y a aussi la filière tribord à remonter, elle devrait être livrée.

Je reçois un mail du port Ad’Hoc, une session d’exercices aux manœuvres est organisée. Je m’inscrit. Tout cela se présente plutôt bien!

Ce qui c’est passé

A l’arrivée à Soubise, nous décidons avec la capitainerie de faire les manœuvres voilier sur D’Jack -> D’Jack sera mis à l’eau vendredi à la marée de 17h00.

Le jeudi commence mal, les deux filières ne sont pas identiques -> celle de bâbord qui a servi de modèle est trop grande de 10cm. Il faut reprendre la nouvelle. Dans mon malheur j’ai de la chance: si elle avait été trop courte, c’était bien pire.  La suite s’enchaîne plutôt bien:

Filoir pour le bout d'enrouleur

  • Filoirs sur l’enrouleur: Pour me venger de la filiaire, j’installe des filoirs sur les chandeliers bâbord pour l’enrouleur. Je suis très content du résultat. Avant le bout passait dans des trous à mon avis réservés à l’évacuation de l’eau-> très dur à manœuvrer. Maintenant, à l’eau cela doit aller beaucoup mieux.
  • Batterie servitude: Bien de lourde comme une âne mort, elle trouve sa place rapidement. Comme sa capacité est adaptée à la consommation, cela va être un élément de confort et de sécurité important.
  • Tuyaux eau chaude: Je n’ai pas le gabarit qui va bien pour se faufiler partout à la poursuite des raccords perdus! Cependant, après quelques contusions et jurons bien sentis, l’ensemble est remis à neuf. Je suis vraiment content, c’est aussi une amélioration sensible. Puis remplacer un raccord de jardinage par un raccord prévu pour, quel plaisir!
  • Cuve eaux noires: tant que je suis parti dans la plomberie, je remonte la cuve eaux noires qui avait été démontée par Thomas. Là aussi, je n’ai pas la gabarit qui va bien pour me glisser dans les coffres. Mais elle finit par retrouver sa place. C’est un élément de confort important aux mouillages.
  • Gel coat: Il se laisse poncer sans trop se débattre. Je suis plutôt content du résultat. La blessure sur le flan est réparée, ainsi que celle du nez (celle-la, je n’y suis pour rien, elle était là à l’achat). On progresse 🙂

C’est donc dans une disposition très positive que D’Jack va à l’eau vendredi. Mon programme est fini, je l’ai même dépassé et tout c’est plutôt bien passé.

Tellement positif que je ne peux me résoudre à passer la journée de vendredi à tourner en rond à bord. C’est décidé je sors. Ce sera ma première fois en solo.

Ma première en solo

Heureusement, Tristan est venu m’aider pour partir, sinon avec le courant c’était chaud. la suite en vidéo:

Conclusions

  • Très content des travaux, pour une fois que (presque) tout ce passe comme prévu!
  • En solitaire, tout est décuplé. A approfondir.
  • Les manœuvres progressent.
  • Il faut que je m’achète une condition physique.

Laisser un commentaire

Fermer le menu